Service simple et accessible à tous

Créer un site pro

Lili Pollet, tout simplement...

r

Interview de Lili Pollet par L. Pasquero,documentaliste-chroniqueuse...  2011

 

 

 - D'où vous vient cette passion pour l'écriture ?

 

De la solitude. Celle que j'ai connue, enfant, lors des longues journées que je passais, isolée, dans ma chambre, à tenter de respirer calmement, à cause de l'asthme : je m'inventais des histoires pour chasser l'ennui.

 

 - En se penchant sur votre bibliographie, on se rend compte que votre écriture est " plurielle "  : romans, contes, nouvelles, poésie. Dans quel genre littéraire, votre plume prend-elle toute sa dimension ?

 

J'apprécie particulièrement le conte pour sa grande liberté: avec lui, ni frontière ni barrière: l'imaginaire et la fantaisie peuvent s'en donner à coeur joie...

 

- Votre dernier roman: Les petites pannes d'Oscar. met en scène un homme qui a des problèmes d'érection et ... Lola, qui découvre tout un petentiel sensuel et sexuel. Ecrire sur le désir (ou l'absence de désir), n'est ce pas encore un peu délicat?

 

Effectivement mais lorsqu'on sait combien ce genre "d'inconvénient"rend l'homme fragile et malheureux, je trouve qu'il est bon d'aborder le sujet pour le dédramatiser de donner de l'espoir.

 

- Comment conjuguez-vous votre vie de professeur de lettre avec celle d'auteur ? Existe-t-il des passerelles entre ces deux univers ?

 

J'essaie de transmettre mon goût pour l'écriture à mes élèves en leur montrant comment on passe du premier mot au roman. J'évite cependant de mélanger les deux univers: pour eux, je suis "leur prof" et c'est tout, 


- Etes-vous plutôt plume ou souris ? Dans quel décor écrivez-vous ?

 

J'adore écrire au styloplume : c'est très ...sensuel, justement, cette idée qui naît dans mon cerveau, glisse le long de mon bras pour finir entre mes doigts d'où jaillissent les mots dont j'accouche sur le papier.Quand au décors, il est essentiellement "sonore": absence totale de bruit pour que je puisse plonger dans cet autre univers sans que rien ne vienne "parasiter" l'instant d'écriture.Absence d'agitation, également

 

- Le contact avec vos lecteurs est-il important pour vous ?

 

Comme chaque être humain, j'aime être aimée... Aussi, lorqu'un lecteur me dit qu'il s'est régalé avec mon roman et vient en chercher un autre pour prolonger le plaisir, je me sens pousser des ailes !

 

- Pouvez-vous écrire "sur commande"? 


Oui, je le peux: lorsqu'on maîtrise un tant soit peu la stylistique, qu'on a trois sous d'imagination et une culture "suffisante",c'est faisable. Mais pour que j'accepte, il faut que le sujet m'inspire,que j'éprouve de la jubilation à écrire. La notion de plaisir est indissociable du travail fait car si l'auteur s'ennuie, le lecteur également.

 

- En ce moment, par exemple, qu'écrivez-vous?

 

Un récit sur commande, justement: il a été demandé à trois auteurs, dont moi, de rédiger un roman à partir du même sujet... historique. Et pour ceux qui ont aimé "Le diable est amoureux" la deuxième partie est en cours d’achèvement.

 

- Dix mots pour vous définir...

 

Rire- fantaisie-amour-mer-chaleur-Toscane-soie- chocolat-chat-âme d'enfant.


 

 

 

 

Copyright Lili Pollet 2011